Racine affleurante I
Racine d'un épicéa affleurant au milieu d'un tapis d'aiguilles sèches. Comme d'hab', la lumière est entièrement naturelle
Souche coupée
Impossible de déterminer l'essence de cet arbuste qui poussait peut être un peu trop près du chemin
Racines d'un jeune pied de fayard
fayard /fa.jaʁ/ masculin Régional (Suisse, Savoie, Dauphiné …) Hêtre, arbre de la famille des fagacées dont le nom latin fagus sylvatica a donné de nombreuses variantes régionales: faye, fau etc. Bois de cet arbre. Le fayard est bon pour tout, chauffage, menuiserie, ébénisterie, mais il pourrit facilement, à l’extérieur, il faut le protéger.
La cascade du Rouget (rive gauche)

La Cascade du Rouget est une cascade de la Vallée du Giffre (France) qui s'écoule toute l'année depuis le torrent de Salles en amont et qui rejoint le Giffre des Fonds en aval pour constituer le Petit Giffre sur la commune de Sixt-Fer-à-Cheval. Elle représente une chute d'une centaine de mètres avec un ressaut qui peut-être impressionnant au moment de la fonte des neiges. Elle est l'un des deux sites référencés de la commune avec le Cirque du Fer-à-Cheval. Son surnom est "la reine des Alpes". Les traditions populaires lui ont attribué des vertus de virilité et de fécondité à tel point que les anciens offrent encore un flacon de cette eau aux jeunes mariés, sans que les qualités de cette eau aient jamais été avérées. Cette cascade a été nommée en 2009 la plus belle cascade française.

Source : Wikipedia

Racine d'épicéa après la pluie
De nouveau cet effet de grotte creusée par l'érosion. Les racines et les radicelles sont à nu. Après la pluie elles sont toutes luisantes de pluie ce qui avive les couleurs
Racines d'épicéa sur le bord d'un chemin
Sur la rive amont du chemin, les arbres poussent, mais le sol meuble s'érode petit à petit en creusant de véritables cavernes cous les racines.
Détail de la cascade en forêt

Sur le torrent de l'épine, lieu dit La Charbotaz, sous le pont du chemin rural des Vuargnes à l'Écherre, commune d'Arâches

Cascade en forêt

Sur le torrent de l'épine, lieu dit La Charbotaz, sous le pont du chemin rural des Vuargnes à l'Écherre, commune d'Arâches

Souche d'un épicéa abattu II
Même endroit, même moment, même sujet que la photo précédente, mais autre point de vue. Les formes et les couleurs sont toujours aussi magiques.
Souche d'un épicéa abattu I
Un épicéa a été abattu par le vent. Il reste sa souche couchée sur le coté. On voit le dessous des racines. Les formes et les couleurs sont assez magiques.
Racine de peuplier blessée
Cet arbre est situé au milieu d'une très grande pelouse. C'est probablement le passage d'une tondeuse qui a abimé cette racine.
Soleil rasant sur une racine de ... II
Impossible pour l'instant de déterminer l'essence de cet arbre (On est en plein hiver au moment de la publication
Soleil rasant sur une racine de peuplier de simon
Le peuplier de Simon (Populus simonii) est une espèce de la famille des Salicaceae. C'est un arbre d’une vingtaine de mètres et mesurant 50 cm de diamètre, il couvre une partie importante de la Chine centrale et septentrionale ainsi que la Corée. Il occupe les montagnes, plaines, dépôts alluviaux et vallées du niveau de la mer à 3000m. Espèce depuis longtemps introduite en Europe occidentale où il suscita quelques espérances en montagne, il n’est actuellement plus utilisé que pour l’ornement. Ses rameaux souples lui donnent un aspect pleureur. Source : Wikipedia
Colline des Marchenelles

Le parc du Héron est situé au centre de la ville de Villeneuve-d'Ascq, entre les quartiers de Brigode et de la Cousinerie et contre le parc urbain. Il compte 110 hectares d'eau et d'espaces verts. Depuis 1995, 73 ha du parc à l'est du lac du Héron sont classés réserve naturelle volontaire, ce qui permet de protéger la faune et la flore. Il comprend un grand lac, le lac du Héron.

Il est surplombé de la colline des Marchenelles, colline artificielle culminant de 40 m, créée à la création de la ville nouvelle avec la terre extraite du creusement des lacs. La colline des Marchenelles compte une forêt d'environ 120 000 plants, plantés en 1981 et 1982. Les principaux arbres qu'on y trouve sont l'aulne, le tremble, l'orme et le chêne.