Cascade sans nom
Encore une cascade... Celle-ci est toute petite ; Elle n'a pas de nom. Elle coule sur le coté de l'ancienne voie romaine qui passe par Notre dame de la Gorge et monte au col du Bonhomme.
Liondent des éboulis
Pas trop sur du nom de la fleur malgré d'intenses recherches...
Les trois bouleaux
Petit rayon de soleil attrapé en passant...
Ombre et lumière #1
Sur le bord d'un chemin, une jeune pousse d'érable joue avec la lumière
Le torrent de l'épine
Le torrent de l'épine recueille les eaux qui s'écoulent depuis la combe de l'Airon et la combe de Vernant (commune d'arâches) Il coule dans une profonde gorge également parcourue par un chemin ancestral qui rejoint le hameau de Bellegarde sur la commune de Magland au village des Carroz d'une part et au hameau de la Colonne d'autre part (Diverses anecdotes ICI. Voir aussi le topo du GR96). Le chemin serpente d'une rive à l'autre en enjambant le torrent grâce à plusieurs passerelles. Le cours du torrent est marqué par plusieurs cascades. Celle-ci est la première en partant de Bellegarde. Quand j'ai fait la PdV, fin avril, il avait plu et il avait fait chaud les dernières 72h. Conséquence, la neige fondait pas mal et le torrent était plein, très plein ! Ça faisait un boucan d'enfer ; il fallait hurler pour se parler ! J'étais obligé de coller mon oreille au boitier pour entendre le biip de l'autofocus ! J'avoue que quand j'ai vu le résultat sur l'écran arrière, j'ai été très déconcerté. Tout ce tumulte produisant tout ce calme ... j'ai déjà photographié à plusieurs reprises les cascades de ce torrent dans sa partie haute (voir les autres photos de cet album)
Entre l'automne et l'hiver

Tout début décembre. Les feuilles rouges de l'automne sont tombées. On attend la neige.

Cascade III

La même cascade vue de plus près. En coulant sous la glace, l'eau a sculpté ces formes suspendues tout à fait mystérieuses.

Mimétisme ?
Au col des Aravis, ce petit cumulus fait concurrence au mont Blanc. À moins qu'il n'essaye de l'imiter en reproduisant sa forme ?
Iceberg ?

Est-ce vraiment un iceberg ? ... Non juste un mur de neige accumulée par le passage d'un chasse neige devant un ciel gris.

La montagne d'Aujon

La montagne d'Aujon est un grand lapiaz incliné. C'est une randonnée facile et très agréable qui donne accès à un point de vue superbe. Comme on peut le voir, l'hiver le lapiaz est couvert de neige. Qu'est-ce qu'un lapiaz ? : A la surface de certains sols calcaires se produit un phénomène d'érosion appelé "lapiaz". Il s'agit d'une action chimique, et non mécanique, qui entraine cette érosion dont le résultat est la sculpture de la roche en plus ou moins profondes rainures. Suivant le degré de pente, ces rainures prennent la forme de vaguelettes de différentes tailles, très acérées.